Actualité d’époque

Cela s'est passé un 18 janvier

 

 

  • Jeudi 18 janvier 1940
    Le Danemark, la Norvège et la Suède proclament leur neutralité.

  • Samedi 18 janvier 1941
    • La France décrète obligatoire, les stages de 8 mois dans les chantiers de jeunesse, pour tous les jeunes résidant en zone libre, en âge d’accomplir leurs obligations militaires. Ils sont encadrés par d’anciens militaires rendus disponibles après la dissolution de l’armée ou des chefs formés par l’école des cadres d’Uriage dans l’Isère à proximité de Grenoble.
    • Le Maréchal Pétain accepte, sous l’insistance de l’ambassadeur du Reich à Paris, Otto Abetz, de rencontrer Pierre Laval près de vichy.

  • Mardi 18 janvier 1944
    En Isère, Sans ordre, des Maquisards du Vercors arrêtent, au pont de La Goule Noire, trois personnalités allemandes en civil qui reviennent de déjeuner à La Chapelle en  Vercors : Un Major, le directeur du service de placement allemand à Valence, Bode, son adjoint, Schoenfeld, et un journaliste hollandais, Koeneke. Le s3 hommes sont emmenés au P.C. de Geyer ("La Thivolet"). La réaction ne se fait pas attendre: Deux jours plus tard, un détachement de feldgendarmes qui monte pour enquêter sur la disparition des trois hommes est pris à parti par un fusil-mitrailleur (toujours sans ordre, par un tireur isolé et quelques compagnons) à la sortie du tunnel du col de Rousset. Le conducteur de la voiture est tué, un occupant blessé. Ce dernier parvient à donner l’alerte en utilisant le téléphone du tunnel du Rousset. 48h plus tard, un important convoi de 300 hommes répartis dans une vingtaine de véhicules avec une automitrailleuse et des canons est dépêché sur les lieux. Il monte par la vallée de la Vernaison qui mène aux Grands Goulets. Le Camp 10 installé à Echevis tente d’intercepter la colonne, puis décroche par manque de munitions. Une nouvelle fois arrêtée à l’entrée du tunnel, les canons ripostent en rasant le village des Barraques avant de poursuivre jusqu’à La Chapelle en Vercors. Les Allemands font demi-tour, ils viennent de retrouver le feldgendarme blessé et soigné. Les combats ont coûté la vie à 2 Maquisards et 3 sont blessés.