Actualité d’époque

Cela s'est passé un 28 mai

 

 

  • Mardi 28 mai 1940
    • L'armée Belge cesse le feu à 4 heures. Léopold III signe la capitulation.
    • 3 000 chasseurs alpins français avec la participation du 6èmeC.A. prennent Narvik. Ils repartiront précipitamment pour la France le 8 juin.
    • 1er jour du rembarquement de Dunkerque (opération "Dynamo") décidé par lord Gort, commandant en chef du corps expéditionnaire britannique après la fulgurante  invasion  d’Hitler, 360 000 soldats, dont 120 000 Français sont acculés à la mer. Ils regagnent l’Angleterre dans des conditions dramatiques, à bord d'embarcations de toutes tailles (900 en tout) anglaises, belges et néerlandaises qui effectuent des rotations pour assurer le transbordement des troupes vers les navires de haute mer en laissant un colossal  matériel aux Allemands (60 000 véhicules, 2 000 canons, 76 000 tonnes de munitions et des milliers de tonnes de carburant et de ravitaillement). Le plus petit bateau civil de l'opération qui traverse la manche est le "Tamzine". Il fait 4,40 m. de long. Après de multiples rotations, il regagne l'Angleterre, remorqué par un chalutier belge. 40 000 français sont prisonniers de guerre.
    • La nouvelle division cuirassée du Colonel De Gaulle combat vaillament à proximité d'Abbeville, mais reste impuissante face à la supériorité numérique des allemands.

  • Mercredi 28 mai 1941
    Signature par l’Amiral Darlan et l’ambassadeur du Reich Otto Abetz, des accords de Paris : Cet accord engage l’Etat de Vichy militairement aux côtés de l’Allemagne en fournissant des armes pour les insurgés irakiens, en mettant ses aérodromes à la disposition de la Luftwaffe, en offrant le port de Bizerte pour ravitailler Rommel, et en promettant d’ouvrir le port de Dakar à la marine allemande en échange de la libération de 7 000 soldats français prisonniers en Allemagne. Cet accord avortera essentiellement à cause de la défaite des troupes de Vichy en Syrie contre les Forces Française Libres et les Britanniques qui se traduit par une demande d’armistice le 14 juillet.

  • Vendredi 28 mai 1943
    Démantèlement du premier état-major du Vercors par les Italiens.

  • Dimanche 28 mai 1944
    Dans le GRESIVAUDAN, six individus obligent un chauffeur à mettre son véhicule à leur disposition. Ils commettent différents vols à PONTCHARRA et à CHAPAREILLAN, à 40 km à l’Est de Grenoble.