Actualité d’époque

Cela s'est passé un 14 juillet

 

 

  • Vendredi 14 juillet 1933
    Le parti allemand National Socialiste se présente comme le seul maître du IIIème. Reich.

  • Dimanche 14 juillet 1940
    Le Général de Gaulle passe en revue à Londres, une section de la 13ème demi-brigade de la Légion Étrangère dont le Colonel s'est rallié à la France Libre.

  • Lundi 14 juillet 1941
    Après les combats de Syrie et du Liban, l'Armistice demandé par le Général Dentz, entre les forces de Vichy (battues) et les Alliés britanniques (dont les Forces Françaises Libres font partie), est signé à Saint-Jean-d'Acre. Les termes de cet Armistice proposent aux soldats de Vichy soit le rapatriement en France, soit l'incorporation au sein des Forces Françaises Libres. 6 000 seulement optent pour cette solution alors que 20 000 autres sont rapatriés.

  • Mardi 14 juillet 1942
    Le  gouvernement  britannique  reconnaît  le  Général de Gaulle  comme  chef de la France libre et de la clandestinité.
    • Manifestation patriotique à Grenoble: 1 500 personnes se sont mobilisées devant le monument des diables bleus.

  • Vendredi 14 juillet 1944
    • PARACHUTAGE DANS LE SECTEUR DE VASSIEUX
    Le 14 juillet, sur le terrain baptisé : « Taille-crayon », 72 forteresses volantes américaines larguent en plusieurs vagues, 1200 parachutes aux voilures bleues, blanches ou rouges, au bout desquels pendent des containers contenant des armes et des munitions. Hélas, il n’y a pas dans ce parachutage ni de mortier ni d’arme lourde. Ce type d’armes fera cruellement défaut lors de la bataille de Saint-Nizier et plus tard les 21, 22 et 23 juillet, lors de l’assaut final. De plus, à peine l’aviation américaine a quitté le ciel du Vercors que la Luftwaffe basée à proximité, sur aérodrome de Chabeuil, mitraille et bombarde tout ce qui bouge. La récupération aura lieu principalement de nuit. Le village de La Chapelle en Vercors est également bombardé par les mêmes forces aériennes.
    • Dans l’Isère, à Allevard situé sur les contreforts Est de la vallée du Grésivaudan, un arbre de la liberté pavoisé du drapeau français à croix de Lorraine et du drapeau britannique trône sur la place principale du village.
    • La décision du débarquement de Provence " Anvil " est arrêtée.
    • Dans la région parisienne, révolte des détenus de la prison de la Santé.
    • Moins d’une semaine avant son attenta, Hitler quitte son "nid d’aigle" du Berghof en Autriche, pour ne plus jamais y revenir.